Smart Villages "Phase 3 apporte une réponse au pré-requis pour le développement économique et social par l'énergie solaire et l'approvisionnement en eau

Déja collecté € 22.500
Budget demandé en 2022 € 30.000
Info sur le projet
Code du project
W1
Secteur
Approvionnement en eau
Financement
Prêt
Pays
Senegal
Lieu
Bisnabé Gandé, Séneéal
Origine
Directtrack-projet 2021

La société

"Smart Village" est un concept d'investissement innovant développé par une équipe multidisciplinaire de consultants OVO. L'objectif est de favoriser le développement économique et social des communautés rurales des villages isolés.

Le projets d'affaires

Où sommes-nous actuellement?  

  1. Sur le site de Syer (région de Louga) : Une première installation photovoltaïque opérationnelle depuis janvier 2021. Une dizaine de microcrédits accordés. Démarrage du projet d'agroforesterie en collaboration avec l'APAF
  2. A Ndalla :   L'installation photovoltaïque est opérationnelle depuis mi-juin 2022. Démarrage des premiers projets de microcrédit septembre 2022. Préparation du projet d'agroforesterie - démarrage fin 2022
  3. A Bisnabe Gande   Sur la base d'un questionnaire détaillé, la Direction de l'Hydraulique du Sénégal a fourni une liste de 5 puits (tous situés dans la zone de Louga) éligibles au projet Smart Village. A ce stade, le puits Bisnabé Gandé a été retenu comme troisième site. Un château d'eau d'une capacité de 150m³ très bien entretenu.

Pourquoi OVO croit en ce projet

Ce programme de reboisement et d'agroforesterie complète les aspects sociaux et économiques du projet et vise à améliorer la résilience, les conditions de travail et le développement horticole des communautés rurales subsahariennes menacées par la désertification et l'insécurité alimentaire.

Investissement demandé

Le budget du troisième projet est de 30 000 €, dont les détails peuvent être trouvés dans le plan d'affaires sur demande. 75 panneaux photovoltaïques seront installés. OVO facilitera ce montant à un taux d'intérêt de 6% par an, à rembourser sur 5 ans en versements semestriels.   Le risque financier du projet reste très limité. Un taux de facturation de 40% de la quantité d'eau pompée aux villageois (ce qui est considéré comme un minimum) constitue le seuil de rentabilité et assure le remboursement du prêt. Toute amélioration de ce taux de facturation profitera à la population locale.

Sujet
  • Organisation communautaire
  • Durable
  • Évolutif

Vous n'avez pas trouvé ce que vous cherchiez ?

Une question sur un projet ou sur nos activités ? Vous voulez travailler avec nous ? Devenir volontaire ? Jetez un coup d'œil à notre foire aux questions ou posez-nous votre question sans engagement.